Le mot du président

La psychothérapie en changement

La réglementation du titre de psychothérapeute ne doit pas occulter les changements de notre profession. Au contraire, elle remet en avant la véritable révolution qu’elle connaît ces dernières années, révolution cachée par la réglementation. Ces modifications s’appellent pluralité et spécificité, unité et globalité, couplage méthode-pathologie, recherche et formation.

1) Pluralité Tout le monde évoque à présent les 400, 500 à 700 techniques thérapeutiques. Reconnaissons une cinquantaine de méthodes bien individualisées, documentées, validées et largement diffusées. Elles naissent dans des contextes spécifiques, pour des indications ciblées (Freud et l’hystérie, l’EMDR et le PTSD) ce qui en fait tout l’intérêt. C’est cela la créativité de notre profession. Le risque vient de l’extension abusive des indications et de la guerre des écoles qui en découle.

2) Unité En même temps s’affirme l’unité de la psychothérapie à partir de sa diversité même : facteurs « non spécifiques », importance de la « personnalité » du thérapeute (jusqu’à 70% de l’efficacité) et de la qualité de la « relation » qui découle de cette personnalité, d’où encore l’importance de la formation, de la thérapie personnelle et de la supervision. Cette unité s’affiche dans le courant « intégratif » par ailleurs repris par le ministère de la santé français.

3) La recherche Si les statistiques sieyent bien aux thérapies courtes à cause de la définition claire des symptômes, il ne faut pas méconnaître la recherche sur les analyses longues qui se construisent sur des cas uniques longuement documentés. Voilà pour la recherche la plus évidente, abordable par les praticiens autant que par les chercheurs ! Mais la recherche se fonde plus étonnamment encore sur la multiplication des méthodes qui approfondissent des points précis et sur l’unification de la psychothérapie qui en résulte nécessairement tellement les invariants ressortent de ces petites différences.

4) La formation Et c’est la formation qui assure, en dernier ressort, cette révolution, formations courtes pour les techniques pointues, formations longues pour l’avènement de l’être thérapeute ; formations par l’analyse/thérapie personnelle ; enseignement théorique et formation expérientielle ; formation approfondie à une méthode et formation plurielle par l’intégration des méthodes…

5) Les nouvelles tâches des psychothérapeutes Une réglementation délimite et appauvrie les indications de la psychothérapie. Les politiciens veulent interdire certaines techniques et se mêler des indications : le pack est-il une torture pour les autistes ? Y a-t-il du déni de grossesse ? Le travail sur les états de conscience est-il sectaire ? Nous affirmons au contraire l’ouverture de plus en plus large de la psychothérapie sur la société et la civilisation, ne serait-ce que sur la lourde responsabilité de l’humanité quant au changement climatique. En 2050, il y aura 200 millions d’éco-migrants en stress post-traumatique… La nouvelle liberté qui est donnée aux Nouveaux Thérapeutes est une valeur qui vaut bien un… titre ! A nous de le réaliser !

 

Les professionnels concernés : tous

On veut opposer les médecins, les psychologues, les psychanalystes et les praticiens de la psychothérapie. Les fameuses « dispenses » d’enseignement enfonceront encore le clou des différences. Nous pouvons reconnaître que huit à douze années d’études médicales et cinq années d’études psychologiques à plein temps puissent être distinctives. Mais nous ne pouvons pas accepter que des formations privées soient différenciées d’autres formations privées.

 

Fed-Eur-3Psy

Le cahier des charges et les objectifs 


La Fed-Eur-3Psy s’ouvre à toute la profession psychothérapique en France et en Europe. Sa feuille de route s’annonce comme suit :
 
1) Nous opposer à toute discrimination entre les nouvelles catégories de professionnels.
2) Accueillir les oubliés de la loi dans une ou des nouvelles professions avec comme proposition principale :


Psycho-Somatothérapeute
pratiquant la Psychothérapie et l’Analyse
spécialisé en …


3) Nouvelle rubrique dans les pages jaunes dès que le titre de psychothérapeute sera restrictif.
4) Annuaire des titulaires et membres sur le site.
5) Remise d’un certificat européen pour cette nouvelle profession sur les mêmes bases de formation proposées pendant les 5 ans de négociation avec les pouvoirs publics : 


- 1 000 heures de formation expérientielle et clinique
- 65 heures d’enseignement magistral de la psychopathologie,
- thérapie personnelle, supervision


6) Préparation du/des dossiers pour la reconnaissance officielle de cette nouvelle profession, en France et en Europe).
7) Promotion des professions de la psychothérapie par tous moyens : revues, congrès, médias, internet. Notre site : www.fed-eur-3psy.org
8) Intervention auprès de toutes instances ayant pouvoir sur la profession psychothérapique (Ministère de la Santé, de la Recherche, Miviludes)
9) Constitution d’équipes de travail et de recherche :
     a) Les équipes régionales
     b) Equipe d’intervention auprès des administrations et des décideurs en psychothérapie.
     c) Equipes de recherche : en médecine intégrative, psychose, sexo et conjugo, écoloses, intégration des méthodes et théories
     d) Equipe de recherche sur les nouvelles professions psychothérapiques.


 Fed-Eur-3Psy   Un projet qui vient d’où et de qui ? 


Voilà 40 années, nous étions des « Nouveaux Thérapeutes » tellement ça innovait, créait, dérangeait… somato-, sexo-, « de » et « en » groupe, transpersonnel ou tout simplement reichien, jungien, gestaltiste, humaniste... Et voici que nous y sommes à nouveau. J’étais et suis encore psychiatre. J’ai apporté ces nouveautés en Pologne, Roumanie, Tunisie. Ils m’ont élu membre de l’Académie de Médecine de Pologne.
                Vingt cinq années et quinze livres ont été nécessaires pour asseoir le psycho-corporel en psycho-somatothérapie. Puis je me suis tu pendant une dizaine d’années pour intégrer le somato- à psycho- et à socio-, en une psychothérapie pleinement intégrative. C’est cette longue et profonde expérience que je veux mettre à la disposition de la psychothérapie et des professionnels, anciens et nouveaux. A 74 ans, c’est pur bonheur de partager savoir, savoir faire, faire savoir et surtout… être, être thérapeute, humainement, scientifiquement.
Une équipe d’une cinquantaine de formateurs français (et européens) s’associe à cette démarche, et plus de quatre cents praticiens, médecins, psychologues, psychanalystes. D'autres écoles ont rejoint la Fédération ainsi que divers praticiens issus d'écoles et de formations diverses. C’est pur bonheur que de partager cela, d’interpeler, motiver, enthousiasmer pour que les psychothérapeutes ne se déchirent pas entre eux, pour que la psychothérapie retrouve sa créativité.

 

Contact | Plan du site | Mentions légales | Coordonnées